Table d’Hôtes

Plaisir des sens et des saveurs de la Champagne

La cuisine de Champagne, c’est la cuisine des vignerons ou plutôt des femmes des vignerons, épouses, mères et filles des vignerons. C’est celle que pratiquaient mes grand’mères, simplement et traditionnellement avec les produits du cru, les légumes du potager, les fruits du verger.

Les volailles, les lapins, les pigeons, le cochon élevés sur place, donnaient matière à toute une déclinaison de plats savoureux : rôtis, pâtés, terrines, daubes, confits….

Je choisis avec soin mes fournisseurs qui élèvent leurs bêtes en plein air. Mon potager me fournit les herbes fraiches et les légumes. Quelques fraisiers, et framboisiers viennent agrémenter l’ensemble.

Le reste de l’approvisionnement se fait auprès des maraîchers voisins.


La cuisine du terroir champenois est une cuisine essentiellement mijotée

Les soupes sont l’élément quotidien du repas du soir, poireaux, oseille, champignons, lentilles, courgettes, oignons, tomate, potiron, asperge, …. Les viandes, daubes, rôtis sont accompagnés en abondance de tous les légumes de saison du jardin : potée champenoise, coq au vin, pot au feu, blanquette à l’oseille, bœuf carottes, poulet aux oignons, porc fermier aux pommes de terre Les légumes farcis, les gratins, sont autant de délicieuses recettes locales, sans oublier la légendaire salade au lard, fleuron de notre cuisine comme de celle des Ardennes voisines.

Les desserts étaient eux aussi dépendants de la production locale et sont à base de fruits (tartes, tourtes, salades, compotes, sorbets) et d’œufs (à la neige, crème renversée, flans, île flottante)

La grande cuisine de Champagne : celle des repas de fêtes

C’est une cuisine plus sophistiquée, faisant appel à des produits d’origine plus lointaine, les poissons fins, turbot, saumon, soles, langoustines, et aux morceaux nobles du veau, du bœuf, de l’agneau
Elle demande plus de temps, plus de surveillance, des apprêts plus complexes, des fonds de sauce, des fumets. Elle est pratiquée par les cuisinières attachées à une maison, par des chefs officiant pour les repas de fête et les banquets et par les cordons bleus champenois.

Cette grande cuisine s’enrichit de champagne,

A la table de la VILLA ELIZABETH, vous trouverez selon les menus et les jours, un peu de tout ceci. En tous cas, tout ce qui vous sera servi sera en accord avec le champagne, de l’entrée au dessert Toutefois, si pour une raison qui vous est propre, vous désirez à table un vin autre que du champagne, je vous proposerai un autre vin avant le dîner.

Selon l’usage, les hôtes dinent ensemble à la même table. Un seul menu est proposé.
(Si vous avez certaines contraintes diététiques de quelque ordre que ce soit, vous pouvez nous en faire part lors de votre réservation et nous vous proposerons un menu de remplacement)

Déjeuners ou dîners sont servis, selon le temps et les jours, à la lueur des photophores sur la terrasse du jardin, ou dans la salle à manger au coin du feu si nécessaire.

La cuisine est faîte, par mes soins, à la maison et utilise les herbes, aromates et légumes du potager de la maison. Les maraîchers voisins fournissent le complément.

Les menus sont élaborés avec et autour du champagne
Chaque plat est accompagné de champagne, choisi pour être en harmonie avec lui.

Repas du terroir

Mardi, jeudi, vendredi : un plat, viande ou poisson, et garniture de légumes, un dessert. deux verres de champagne

Prix : 45 euros

A commander lors de la réservation de votre chambre
Toutefois, si vous n’avez pas réservé, il vous sera possible de trouver à la Villa de quoi vous restaurer

Dîner au Champagne

Mercredi soir et samedi soir sur réservation

Prix : 110 Euros, champagnes compris

• Apéritif
• Entrée
• Plat principal
• Dessert
• Chaque plat est servi avec une cuvée différente et en accord avec lui

L’apéritif est servi vers 19 heures et le diner vers 19heures 30
Booking
Français